logo citroen
 
logo citroen
Histoire
logo citroen
logo citroen logo citroen logo citroen
 
  Histoire Citroën    
 
 
Histoire Citroën: 1919Histoire CitroŽn
Très tôt, André Citroën prépare la reconversion de l'usine d'armement du quai de Javel à Paris.
A la fin de l'année 1919, trente voitures par jour y sont fabriquées. S'inspirant du modèle américain mis en oeuvre par Henri Ford, André Citroën importe en France les méthodes modernes du travail industriel qui lui permettent de fabriquer en grande série des automobiles économiques et robustes. Il a pour ambition de produire en grand nombre (il rêve d'un millier de véhicules par jour) afin de faire baisser les prix : la politique de Citroën est de démocratiser l'automobile.
Il introduit rapidement des infrastructures sociales innovantes dans l'usine de Javel : service médical, cabinet dentaire, crèche...

Histoire CitroŽnHistoire Citroën: 1920
Citroën remporte le grand prix de la consommation du Mans, et sa renommée s'accroît rapidement. Les cadences de fabrication augmentent en conséquence.
A la fin de l'année, plus de 15 000 Citroën sillonnent les routes.

Histoire Citroën: 1921
Des stocks de pièces de rechange sont créés dans toute la France pour la plus grande commodité des clients.
Citroën se fait connaître à l'étranger et 3 000 véhicules sont exportés en 1921.

Histoire Citroën: 1922Histoire CitroŽn

Entrée en activité de l'usine de Levallois (banlieue parisienne), louée par Citroën aux Automobiles Clément Bayard à la fin de 1921, pour y fabriquer le célèbre Torpédo 5 CV Trèfle et les autochenilles des Croisière Noire et Croisière Jaune. Sont usinés à Levallois les pièces détachées, les accessoires de carros-serie et les roulements à billes.
La vente à crédit, avec paiement en 12 ou 18 mensualités, est organisée. Ces nouvelles conditions, particulièrement avantageuses, contribuent à la popularisation de l'automobile en France.
Pour rénover les panneaux de signalisation routière, Citroën dote la France d'un grand réseau de plaques indicatrices portant son nom, soit 150 000 panneaux au total.
A l'ouverture du 7e salon de l'Auto, un avion écrit dans le ciel de Paris le nom de Citroën en lettres de fumée s'étirant sur 5 km.

Histoire Citroën: 1923

Histoire CitroŽnEntrée en activité de l'usine de Saint-Charles (XVe arrondissement de Paris) pour l'usinage et le montage des boîtes de vitesses des 5 CV.
Inauguration dans l'usine du quai de Javel, du premier convoyeur de 49 mètres de long, qui produit 100 voitures par jour. La production atteint 3 500 véhicules par mois, les usines emploient 11 000 ouvriers.
Création d'une société commerciale à Londres (Grande-Bretagne), Citroën Cars Limited.
Première traversée du Sahara en autochenilles : de décembre 1922 à février 1923, la mission Haardt-Audouin Dubreuil accomplit la première liaison automobile transafricaine en ralliant Alger à Tombouctou.
Citroën publie un catalogue des tarifs de réparation.




Histoire Citroën: 1924

Bulletin CitroënHistoire CitroŽn
L'usine de Saint-Ouen (banlieue parisienne) entre en activité lorsque Citroën adopte la première carrosserie "tout acier" pour la B12. Spécialisée dans l'emboutissage à froid des petites pièces en grande série, l'usine est équipée de 250 presses dont certaines d'une puissance de 1 400 tonnes.
A la fin de l'année, l'usine des Epinettes, annexe de Saint-Ouen, est mise en service pour la fabrication et le traitement des ressorts.
André Citroën, convaincu de la vocation mondiale de l'automobile, pose les bases d'un réseau international de sociétés commerciales à Bruxelles, Amsterdam, Cologne, Milan, Genève et Copenhague. 17 000 voitures sont exportées en 1924.
André Citroën renouvelle le parc des taxis parisiens, et crée un réseau de transports rapides inter villes par autocars.
Fondation de la Société Anonyme Automobiles Citroën au capital de 100 millions de francs, pour la fabrication de véhicules automobiles. Cadence de production : 300 voitures par jour.


Histoire CitroŽnHistoire Citroën: 1925
Citroën forme et développe en France son réseau commercial, la première organisation qui mérite réellement ce nom : les 200 agents de 1919 sont 5 000 en 1925.
Création de sociétés commerciales à Madrid et Alger.
Entrée en activité des forges de Clichy (banlieue parisienne), installation métallurgique exceptionnelle pour l'époque : ses cinquante pilons en font la première forge d'Europe.
Après le succès de la première traversée du Sahara en 1923, deuxième mission Haardt-Audouin Dubreuil, la Croisière Noire. D'octobre 1924 à juillet 1925, les seize hommes et les huit autochenilles de l'expédition Citroën Centre Afrique rallient Colomb Béchar à Tananarive, 20 000 km de voyage d'étude au service de la science.
De 1925 à 1934, Citroën écrit son nom sur la Tour Eiffel en lettres lumineuses de 30 m de haut (250 000 ampoules et 600 km de fils électriques).


Histoire Citroën: 1926
Pour répondre à l'augmentation constante des cadences de production, Citroën spécialise chacune de ses usines selon les méthodes Taylor.
Mise en service de l'usine de Grenelle (XVe arrondissement de Paris), pour l'usinage et le montage des essieux avant et des ponts arrière de la nouvelle B14.
Aménagement d'une usine entière en service d'Études techniques et de contrôle, avec laboratoire de recherche.
Édition du premier dictionnaire de réparation à l'usage des concessionnaires, et d'un catalogue de pièces détachées. Citroën développe la pratique de l'échange standard de pièces mécaniques.
Une maquette animée, conçue pour les enfants, intéresse les adultes : de 15 m par 2 m, elle représente les installations de montage de l'usine de Javel. C'est le prélude aux visites guidées et commentées que lance bientôt Citroën.
Entrée en activité, à Bruxelles-Forest, de la première usine de montage automobile en Belgique (5 CV, B12, B14), et à Slough (Grande-Bretagne) d'une usine de carrosserie et de montage des 5 CV Trèfle, considérée comme l'une des plus modernes d'Angleterre. A Cologne (Allemagne), usine de montage des B14, C4, C6 ; à Milan (Italie), usine de montage des 5 CV Trèfle, C4 et C6.


Histoire Citroën: 1927Histoire CitroŽn
Entrée en activité de l'usine de Gutenberg (XVe arrondissement de Paris), pour la fabrication de moteurs et de boîtes de vitesses.
Création de sociétés commerciales à Lisbonne et Tunis. La superficie des usines (France et étranger) atteint 762 000 m 2 . Elles emploient 31 000 ouvriers. La cadence des fabrications, sans précédent en Europe, de 400 voitures par jour, permet de diminuer considérablement les prix de revient.

Histoire CitroŽnA l'occasion du salon de l'Auto, André Citroën organise pour le public des visites de ses usines ; le succès est immense.
Le nombre total des Citroën en circulation est de 319 074.




Histoire Citroën: 1928
Les usines Citroën emploient 30 000 ouvriers, ont une capacité de production de 1 000 voitures par jour, possèdent 14 succursales en France et en Afrique du Nord, un réseau de 5 000 agents en France, 10 sociétés et 4 usines à l'étranger.
Les ventes à l'étranger représentent 45 % des exportations automobiles françaises. André Citroën loue chaque mois la dernière page des plus grands journaux français (15 millions d'exemplaires) pour y parler de ses usines.

Histoire Citroën: 1929Histoire CitroŽn

A l'occasion du salon de l'Auto, André Citroën généralise les "journées portes ouvertes" dans l'usine du quai
de Javel.