logo citroen
 
logo citroen
Histoire
logo citroen
logo citroen logo citroen logo citroen
 
  Histoire Citroën    
 
 

Histoire Citroën: 1940
Le 3 juin, bombardement de l'usine du quai de Javel.
L'équipe d'ingénieurs de Citroën, installée rue du Théâtre, dissimule les prototypes de 2 CV qui ont échappé aux bombardements, après les avoir démontés.
Destruction partielle des locaux de Citroën en Belgique.
La production tend peu à peu vers zéro du fait de l'Occupation.

Histoire CitroënHistoire Citroën: 1941Histoire Citroën
Le bureau d'études Citroën travaille sur les carburants alternatifs (alcool, gazogène, électricité…) pour faire face au rationnement de l'essence.

Histoire Citroën: 1943
En septembre, bombardement de l'usine de Javel : 282 machines sont endommagées, dont 33 irréparables.

Histoire Citroën: 1944
Bombardement de l'usine de Javel.
L'entreprise se remet sur pied progressivement. En l'absence de courant électrique ou d'autre source d'énergie pour faire tourner les usines, les ouvriers de la région parisienne, notamment ceux de Citroën, sont répartis dans des chantiers de reconstruction. Ils travaillent à réparer les axes de communication routiers et ferroviaires ainsi que les lignes électriques.
Le premier camion Citroën sort de l'usine de Javel le 6 novembre.

Histoire Citroën: 1945
La production atteint 13,4 % de son niveau d'avant-guerre.

Histoire Citroën: 1946
La moitié des véhicules produits sont des utilitaires.

Histoire Citroën: 1947Histoire Citroën
Création à Buenos Aires (Argentine) de la société commerciale Sivara qui deviendra Automobiles Citroën SRL en 1951.
Création à Stockholm (Suède) de la filiale commerciale Automobiles Citroën Aktiebolag.
77 % de la production est exportée en raison des difficultés économiques nationales.
Les premières expériences d'enrichissement des tâches sont menées dans l'usine de Levallois, avec la mise en place de postes de travail individuels pour le montage des moteurs.

Histoire CitroënHistoire Citroën: 1948
Entrée en activité d'un atelier de décolletage dans l'usine d'Asnières (banlieue parisienne) rachetée aux Automobiles Laffly.
L'usine de Levallois, rachetée par Citroën en 1929, devient le royaume de la 2 CV ; c'est la seule usine Citroën où l'on trouve à la fois un secteur de carrosserie et un secteur de mécanique importants.