logo citroŽn
citroen english
citroen espaŮol
 
citroen mail citroen home
logo citroŽn
Histoire
logo citroën
logo citroën logo citroën logo citroën
 
  Histoire Citroën    
 
 

Histoire Citroën: 1960Histoire CitroŽn
Dans le cadre du contrat de coopération industrielle entre la France et la Yougoslavie, accord entre Citroën et la société yougoslave Tomos pour le montage de 2 CV dans ses usines de Koper.
Entrée en activité des usines de Catila (Argentine) pour le montage des 2 CV et Ami.

Histoire CitroŽnHistoire Citroën: 1961
Entrée en activité de l'usine de Rennes-la Janais (Bretagne), pour la fabrication de l'Ami 6. Conçue dès l'origine pour être ultérieurement développée et atteindre une cadence de 1 200 véhicules/jour, Rennes-la Janais constitue une réalisation exemplaire en matière d'équipement moderne et d'automatisation. C'est la première usine Citroën de carrosserie (emboutissage de grosses pièces) et de montage de voitures.
Entrée en activité de l'usine de Nanterre (banlieue parisienne), jusque-là occupée par la société Simca, pour alléger les usines de la région parisienne arrivées à saturation et inextensibles. Assemblage-carrosserie d'ailes, capots et portières de 2 CV, fonderie d'aluminium sous pression, usinage de moteurs.
Début de l'assemblage de l'Ami 6 en Belgique.

Histoire Citroën: 1962Histoire CitroŽn
Création, à Montréal (Canada), de la société commerciale Citroën Canada Limited.
Création à Vienne (Autriche) de la filiale commerciale Citroën Österreich G.m.b.H.

Histoire CitroŽnHistoire Citroën: 1963
Entrée en activité de l'usine de Caen (Normandie), rachetée aux Aciéries de Pompey, pour l'usinage et le montage des liaisons au sol des 2 CV et 3 CV.
Accords avec la société Sedica pour le montage à Madagascar des 2 CV et 3 CV.
Création, au Chili, de la société Citroën Chilena, filiale industrielle et commerciale, et entrée en activité à Arica d'une usine de montage des 2 CV en deux versions, break et pick-up.
Montage aux Pays-Bas des utilitaires H pour le marché du Bénélux, afin de répondre à la demande croissante en véhicules Citroën sur ce marché que se disputent plus de quatre-vingts constructeurs concurrents.
Création du service Compétitions dirigé par René Cotton.

Histoire Citroën: 1964Histoire CitroŽn
Entrée en activité de l'usine de Mangualde (Portugal) pour la fabrication des 2 CV. Le contingentement très restrictif des importations au Portugal oblige, de même qu'en Espagne, à la production sur place.
Signature d'un accord entre Citroën et la société allemande NSU-Motorenwerke pour l'étude d'un moteur à piston rotatif, dans le cadre de la co-filiale Comobil (Genève).
La vocation multitechnique de l'usine de Nanterre (banlieue parisienne) se dessine avec l'entrée en activité d'un atelier d'usinage de pièces mécaniques pour la DS.
Entrée en activité de l'usine de Cimos (Yougoslavie), à la suite des accords de 1960, pour le montage des Dyane et la fabrication de pièces automobiles.

Histoire CitroŽn
Histoire Citroën: 1965

Entrée en activité du Centre d'Études Citroën de Vélizy (banlieue parisienne) pour agrandir et réunir trois services vitaux jusque-là dispersés dans le XVe arrondissement de Paris : le Bureau d'Études, les Laboratoires et le service des Recherches.
Intégration au groupe Citroën de l'usine Panhard de Reims (Champagne), spécialisée dans la fabrication d'organes mécaniques pour véhicules utilitaires. Faisant suite aux accords de fusion partielle des réseaux commerciaux de 1953, cet apport-fusion de Panhard à Citroën permet de mieux utiliser les installations et d'accroître la production du doyen des constructeurs français.
Fermeture de l'usine de montage de DS en Afrique du Sud, après une production totale de 1 232 exemplaires. Exposition sur la publicité Citroën au Pavillon de Marsan, à Paris. Elle connaîtra un succès international.



Histoire Citroën: 1966

Fermeture de l'usine de Slough (Grande-Bretagne), après une production totale de plus de 28 800 Traction Avant, DS, 2 CV et véhicules utilitaires.

Histoire Citroën: 1967Histoire CitroŽn
Début du montage de la Dyane en Belgique.
Accord de coopération industrielle entre Citroën et Berliet, premier producteur de véhicules utilitaires de la CEE, pour la production de modèles communs. Par cet accord, Citroën prend une participation majoritaire dans Berliet. Création au Luxembourg de la filiale Comotor, pour la fabrication de moteurs automobiles, dont le moteur à piston rotatif qui équipera le prototype M 35 en 1969.

Histoire CitroŽn
Histoire Citroën: 1968

Réorganisation du groupe : une société mère, Citroën S.A., préside aux activités Citroën-Berliet-Panhard. Elle rassemble autour d'elle plus de vingt filiales dont la Société Anonyme Automobiles Citroën (production) et la Société Commerciale Citroën (commercialisation).
Accord de coopération technique et commerciale entre Citroën et Maserati, prestigieuse marque italienne de voitures de sport.
Accord entre Citroën et Total en vue d'une meilleure adaptation des lubrifiants et carburants aux besoins nés de l'évolution des techniques.
Accord de coopération technique et financière entre Citroën et Fiat : constitution d'une holding (Pardevi) qui détient la majorité des actions Citroën et dans laquelle Fiat a une participation de 49 % et Michelin 51 %. Fiat et Citroën développeront des projets communs d'études et d'investissements industriels et commerciaux.
L'usine de la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques, à Mulhouse, est rattachée au groupe Citroën.

Histoire Citroën: 1969Histoire CitroŽn
Entrée en activité de l'usine de Metz-Borny (Lorraine) qui reprend les fabrications de l'usine parisienne de Saint-Charles. Née avec et pour la GS, l'usine en fournit toutes les boîtes de vitesses.
Maserati entre dans le groupe Citroën pour développer un projet de moteur six cylindres destiné à équiper un futur modèle Citroën de prestige.
A la suite d'un accord de coopération industrielle et commerciale signé en 1966, entrée en activité à Téhéran (Iran) d'une usine de montage de 2 CV fourgonnettes, Dyane et Babybrousse.
Dans le cadre des accords avec Fiat, diffusion réciproque des modèles Autobianchi par le réseau Citroën (France, Belgique, Suisse, Portugal) et des Citroën dans le réseau Autobianchi (Italie).
Constitution, par la Société des Transports Citroën, de Citer, chaîne internationale de location de véhicules.
Regroupement de toutes les activités informatiques de la société au sein du service Informatique nouvellement créé.