logo citroŽn
 
logo citroŽn
Histoire
logo citroën
logo citroën logo citroën logo citroën
 
  Histoire Citroën    
 
 

Histoire Citroën: 1970Histoire CitroŽn
Entrée en activité à Saïgon (Sud Vietnam) d'une usine de montage de Dalat, véhicule dérivé du Babybrousse, lui même dérivé de la Méhari.
Entrée en activité à Abidjan (Côte-d'Ivoire) d'une unité de montage de Babybrousse.
Entrée en activité à l'usine de Nanterre (banlieue parisienne) d'un atelier de montage des moteurs de GS.
Au rallye du Maroc, cinq DS 21 sont parmi les sept voitures qui franchissent la ligne d'arrivée.
Poursuivant la tradition des grandes expéditions automobiles, Citroën organise le raid Paris-Kaboul-Paris en 2 CV, Dyane ou Méhari, pour les jeunes de moins de 30 ans : 1 300 participants.

Histoire CitroŽn
Histoire Citroën: 1971

Accords avec les sociétés Inda S.A. au Paraguay, Quinatar S.A. en Uruguay, et Aviles Alfaro en Equateur, pour le montage des 2 CV et 3 CV.
Implantation à Stains (banlieue parisienne) de la SOGAMM (Société d'Outillage Général Appliqué aux Moules et Modèles), filiale de Citroën pour le modelage de pièces prototypes de mécanique et de carrosserie, d'étalons et de moyens d'usinage et de contrôle, et d'outillages pour pièces de fonderie. Cet atelier était jusque-là hébergé dans l'usine de Clichy.
Au rallye du Maroc, première sortie en compétition de la SM, première victoire : 1er Deschaseaux-Plassard, 3e Consten-Motte, 4e Neyret-Terramorsi. Après le succès du raid Paris- Kaboul-Paris, Citroën propose Paris-Persépolis-Paris, en 2 CV. 1 300 jeunes et 500 voitures iront des Halles de Rungis jusqu'au sud de l'Iran.

Histoire Citroën: 1972Histoire CitroŽn
Accord entre Citroën et les sociétés yougoslaves Tomos et Iskra pour créer une société mixte franco-yougoslave, Cimos, afin de produire en Yougoslavie des 2 CV, Dyane, Ami 8 et GS, et des pièces mécaniques.
Création à Johannesburg (Afrique du Sud) de la filiale industrielle et commerciale Citroën South Africa. Accord avec la STIA (Société Tunisienne d'Industrie Automobile) pour le montage de 2 CV et 3 CV.
Accords avec la société d'importation Globus en Islande pour la commercialisation des modèles Citroën. Fermeture des ateliers de montage du H aux Pays-Bas, après une production totale de 10 016 exemplaires.
Fermeture de l'usine de Grenelle (XVe arrondissement de Paris) dont les fabrications sont reprises par l'usine de Caen.
En juillet, les Relations Publiques Citroën inventent une nouvelle forme de compétition : le 2 CV Cross, dont la première épreuve a lieu près d'Argenton-sur-Creuse.

Histoire CitroŽnHistoire Citroën: 1973
Entrée en activité de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (banlieue parisienne), destinée à remplacer progressivement l'usine du quai de Javel. Ses installations (lignes-transfert d'assemblage-carrosserie, cabines de peinture automatisées, transtockeur, gestion informatisée...) en font l'une des plus modernes de l'époque.
Fiat se retire de la holding Pardevi et rétrocède à Michelin sa part du capital (49 %). Fiat et Citroën poursuivront certaines relations industrielles et commerciales, mais l'accord de 1968 est rompu.
Au rallye du Maroc, trois DS 23 (Neyret-Terramorsi Bochnicek-Kernmayer et Ponnelle-de Serpos) se classent respectivement 2e, 3e et 4e.
Après l'immense succès du raid Paris-Kaboul, Citroën organise le Raid Afrique : 8 000 km d'Abidjan (Côte d'Ivoire) à Tunis (Tunisie) pour cent équipages de jeunes en 2 CV.

Histoire Citroën: 1974Histoire CitroŽn
Michelin et le groupe Peugeot décident le rapprochement de Automobiles Citroën et Automobiles Peugeot, afin de constituer un ensemble de dimensions internationales. Chacune des deux marques conserve son réseau commercial, sa gamme de véhicules et son image spécifiques, mais le développement d'une politique de recherche, d'achats et d'investissements communs permet d'envisager de considérables économies d'échelle.
Berliet quitte Citroën pour devenir partenaire de Saviem (groupe Renault).
Fermeture de l'usine du quai de Javel et arrêt de la fabrication de la DS. De 1919 à 1974, 3 227 105 véhicules, de la Type A à la DS, y ont été fabriqués. Le quai de Javel abritera le siège de la société pendant huit ans encore.
La situation économique et politique au Chili entraîne la fermeture des ateliers de montage de la 2 CV dans ce pays, après une production totale de 41 715 exemplaires. La DS 23 de Welinski-Tubman-Reddiex remporte la Coupe du monde Wembley-Munich.

Histoire CitroŽnHistoire Citroën: 1975
Entrée en activité, à Charleville-Mézières (Ardennes), d'une fonderie destinée à compléter les installations de la région parisienne. Entièrement gérée par ordinateur, elle est l'une des fonderies les plus modernes d'Europe. Fonte ferreux, aluminium coquille et aluminium sous pression.
Parallèlement au développement de l'usine de Charleville, la fonderie de Clichy devient progressivement un centre d'expérimentation de nouvelles techniques de fonderie, tels les procédés de moulage robotisé ou le lost foam.
Après l'arrêt de fabrication de la SM, dû à la crise de l'énergie, Citroën se sépare de Maserati.
Fermeture de l'usine de Saint-Charles (XV e arrondissement parisien), dont les fabrications sont reprises par l'usine de Metz-Borny. Histoire CitroŽn


Histoire Citroën: 1976

Le groupe Peugeot prend 89,95 % du capital de Citroën, et constitue la holding PSA en fusionnant Citroën SA et Peugeot SA.
Signature d'un accord de coopération industrielle et commerciale avec la Roumanie, en vue de la production d'un nouveau modèle Citroën qui sera commercialisé en Europe de l'Ouest par le réseau Citroën, et dans le Comecon par une organisation roumaine.

Histoire CitroŽn

Histoire Citroën: 1977

Début du montage de la LN dans l'usine de Bruxelles-Forest (Belgique).
Accord-cadre de coopération industrielle avec la Guinée Bissau pour la fabrication dans ce pays de 500 véhicules par an.
Avec le Plan Individuel d'Épargne Congé (PIEC), Citroën amorce une politique d'aménagement du temps de travail. Au Tour Automobile du Sénégal, les CX 2400 trustent les cinq premières places.


Histoire Citroën: 1978Histoire CitroŽn
En Espagne, entrée en activité de l'usine d'Orense pour la fabrication de pièces mécaniques pour l'usine de Vigo.
En France, constitution, à Metz (Lorraine), de la Société Mécanique Automobile de l'Est (SMAE), filiale commune de Citroën et Peugeot. La SMAE, ensemble industriel regroupant les deux usines de Metz-Borny (boîtes de vitesses) et Trémery (moteurs, entrée en activité en 1979), fournit des ensembles mécaniques aux sociétés automobiles du groupe PSA ainsi qu'à des clients extérieurs.
Entrée en activité à Melun-Sénart (banlieue parisienne) d'un centre de pièces de rechange informatisé pour l'approvisionnement du réseau commercial Citroën dans le monde entier.
Contrat avec la RDA, portant sur la fourniture par Citroën d'une usine clé-en-main de transmissions homocinétiques, spécialité développée par Citroën pour la Traction Avant.
Accord entre Fiat, Peugeot et Citroën pour l'étude et la construction d'un nouveau véhicule utilitaire.
L'usine de Rennes-la Barre-Thomas cesse ses fabrications de roulements à billes.

Histoire CitroŽn Histoire Citroën: 1979
Entrée en activité de l'usine de Trémery (Lorraine) pour l'usinage et le montage de moteurs haut de gamme, essence et Diesel. L'usine a été conçue selon un concept d'organisation nouveau permettant une grande souplesse de gestion. Fermeture de l'usine de Gutenberg (Paris), dont les fabrications sont reprises par l'usine de Trémery.
Mise en place à l'usine de Saint-Ouen (banlieue parisienne) d'un centre de CFAO. Citroën signe des accords de production du FAF avec le Sénégal, la Côte-d'Ivoire, la Guinée Bissau et la République centrafricaine.
L'ouverture des frontières de l'Argentine entraîne l'arrêt des fabrications dans l'usine de Catila.
Accord de production des CX et GSA en Thaïlande.